Navigation | Un peu de Névada …Beaucoup de Californie autrement!

Pages

Merci de votre visite

Un peu de Névada …Beaucoup de Californie autrement!

 

Quitter le merveilleux Etat de l’Utah pour rejoindre celui de la Californie, oblige à traverser le Névada .  Autant la rendre captivante au delà de l’inénarrable Las Vegas. Quant à la Californie sa visite originale consistera après les 50°C de Death Valley à remonter plein nord jusqu’à la frontière d’avec l’Oregon , du lac Tahoe à Lassen Volcanic NP qui mérite vraiment ce grand détour ! Et plutôt que de redescendre sur San Francisco , terme de ce voyage, directement par sa route des vins , il s’agira de prendre son temps pour découvrir la Gold Country , les ponts couverts et enfin la Silicon Valley.  Bref la Californie autrement!

Le 15 juillet 2018 :Little Finland , Crevaison, Mesquite

Nous avions laissé l’Utah à Snow Canyon ce matin du 15 juillet . Pour l’après midi et ce bref passage dans le Névada , nous avions programmé la découverte du site de Little Finland et ses incroyables roches découpées , déchiquetés,élancées, torturées et qui portent en elles les chimères de notre imagination. Nous n’avons pas été déçus du voyage selon l’expression consacrée .                                                                                                                            Attention, on ne s’aventure pas à Little Finland à l’improviste , il faut savoir que le site est éloigné de tout puisque la ville de Mesquite est à environ 70km de là et au moins 2h30 de route . Enfin route c’est beaucoup dire, si la piste ne présente pas de difficultés particulières, elle reste exigeante sur ses 9 derniers kilomètre puisque l’on roule dans un wash qui pourrait s’avérer difficile voire impossible à emprunter en cas d’orage subit. Certainement arrivons nous un peu trop tôt sur le site , c’est magnifique mais il fait une telle chaleur accablante que l’oppression qui nous gagne , nous oblige par précaution à nous mettre à l’ombre des rochers durant 30mn. C’est la première fois que je ressens une sensation de la sorte. 

IMG_9157 IMG_9123
Ah il y avait un moment que je n’avais emprunter à ma panoplie de superlatifs pour partager mes impressions sur un site . Little Finland est hors du commun , l’orangé de la roche est plus intense que nulle part ailleurs , les formes façonnées par le temps sont uniques dans leur genre et enfin tout est parfaitement à porter de main ce qui permet d’accéder aux moindres recoins . Inutile d’avoir une imagination fertile pour deviner  les formes exposées: ici un monstre, là un animal connu ou plus loin encore l’éperon d’un navire dans la tempête. Nous passerons largement plus  de 2h30 sur place pour un moment merveilleux. 

IMG_9140 IMG_9182

 

Initialement, nous avions prévu de bivouaquer  ici , le terrain s’y prête bien  mais comme nous ne sentons pas l’affaire ; la chaleur , les risques d’orages  , nous renonçons . Il faut faire confiance à son instinct et comme nous n’avons rien à prouver nous voila repartit à Mesquite à deux heures de là sans réservation.

Panorama2

Parvenus sur la partie roulante de la piste  de type « gravel road », très certainement mon attention se relâche t’elle et  se porte sur les paysage sublimés par la chaude lumière du soleil déclinant et du coup m’empêche  de voir une plaque d’acier débordante d’un passage de bétail .Comme de surcroît je roulais un peu vite, c’est sans sursis que j’explose le pneu arrière droit , il est mort de chez mort . Inutile préciser que le coffre de la voiture est archi plein et qu’accéder à la roue de secours galette nous oblige à un véritable déménagement.

z

Bref on perd facilement 45 mn et c’est à la nuit tombée mais avec soulagement que nous parvenons à Mesquite.                                                                                      Hébergement du jour: Une connexion trouvée à l’entrée de la ville , nous permet d’identifier un hôtel casino correct et pas trop cher  : le Virgin River Casino     . 45$ la nuit

Little Finland en diaporama

Little FinlandLittle Finland

Le 16 juillet 2018: Valley of Fire, Las Vegas

Nous décidons de ne pas faire réparer la roue ou carrément de changer de pneumatique mais plutôt d’aller chez Alamo en arrivant sur Las Vegas. La prudence de rigueur surtout pour la vitesse avec la galette comme roue de secours ne nous empêche pas de faire le détour sur Valley of Fire comme prévu. Evidemment nous n’y sommes pas à la meilleure des heures mais la balade autour d’Elephant Rock est tout de même très sympa. C’est vrai que c’est ressemblant . Nouvelle déconvenue au Visitor Center lorsque nous découvrons que la Scenic Drive qui dessert les point d’intérêts principaux est fermée . Toujours les mêmes raisons à savoir le fameux orage qui nous a tant pénalisé dans l’Utah!     Ce ne sera pas  cette fois ci  encore que nous verrons Fire Wave. Les trucs en « Wave » ne nous réussissent décidément pas! 

IMG_9211 IMG_9214                                                                                                                                                                                                                                          Je l’ai déjà dit sur mes autres récits de voyage: les loueurs de voiture ont le sens du service , nous ferions bien parfois de nous en inspirer . L’échange de véhicule suite à notre crevaison de la veille se fait en moins de 5 minutes, le plus long étant de choisir notre nouveau véhicule . J’aime trop le « Jeep Grand Cherokee » pour refuser celui proposé ; neuf de surcroît et full options.

IMG_9351

Je ne suis pas le seul à déplorer que les grands hôtels casinos de las Vegas fassent payer la connexion internet. C’est essentiellement pour cette raison que notre choix s’est porté sur une grande chaîne hôtelière , en l’occurrence un Day’s Inn. Mal nous en pris! Motel pourri à la périphérie de la ville, heureusement que nous sommes là que pour dormir ! Après midi shopping dans l’un des Outlets de la ville mais surtout soirée agréable sur Fremont Street . J’adore l’ambiance qui règne ici, style Amérique profonde avec les familles populaires qui ont cassé la tirelire pour un week end à Las Vegas. La voûte  de Fremont s’est dotée d’une nouvelle attraction impressionnante : La traversée de tout Fremont en tyrolienne allongée.  Diner au « Main Street Station » dont le bon buffet n’a plus le prestige d’antan!
Hébergement du jour : Day’s In Las Vegas, inutile de s’attarder , à fuir!! 45$/nuit.

Le 17 juillet 2018 : Red Rock Canyon,  Spectacle « KA » du Cirque du Soleil.

Aux portes de las Vegas , existe un petit parc d’état très sympa: Red  Rock Canyon !

IMG_9218 IMG_9244

Déjà le visitor center vaut le déplacement à lui seul , l’expo temporaire sur les serpents du coin  donne la chaire de poule par 40° et de la terrasse on jouit d’une vue exceptionnelle sur Calico Hills . Nous n’entamerons pas de randonnée, nous nous contenterons de la Scenic Drive qui fait le tour  du parc  en sens unique et des points de vues aménagés de loin en loin.       

IMG_9248 IMG_9283

pano

                    En attendant le spectacle prévu ce soir , nous choisissons le buffet de l’Excalibur, rien d’extraordinaire pour le prix!  Ce qui l’est extraordinaire c’est bien le spactacle « KA » de la troupe du Cirque du Soleil ». J’ai adoré tandis que Flore s’est assoupie . Je ne suis pas mécontent d’avoir pu filmer de belles séquences du spectacle et notamment ce jeu d’ombres chinoises ou encore ce drôle d’objet volant.

En tout cas tant le plateau technique que le jeu des acteurs  nous avons affaire ici une prestation très professionnelle. C’est mon ami boncampeur qui m’avait donné un bon tuyau pour des places à -40% sur ticketmaster !

Le 18 juillet 2018 : Death Valley , Beatty

Nous amorçons notre remontée vers le nord de la  Californie et un stop prolongé sur Death Valley s’imposait puisque notre dernière venue ici remontait à notre premier voyage dans l’ouest en 2007. Record battu , nous avons atteint les 50°C de température extérieur comme en témoigne l’affichage sur le véhicule .

IMG_9464 IMG_9454

Même si nous n’étions pas sur site à la meilleure des heures , j’ai apprécié de retrouver Zabreski Point dont la vue est toujours de toute beauté entre ses collines de bentonite couleur « Dunes » et les montagnes du fond d’un marbré tranchant.

IMG_9367

J’ai adoré nous enfoncer dans « Golden  Canyon » avec ses nuances de couleurs qui donnent la composition minérales de la roche par  47°C et 1 km AR, plus aurait été inconséquent.

IMG_9390

J’ai redouté de marcher sur le sel craquant de Bad Water à -86m sous le niveau de la mer , par 50°C mon record absolu où sans remuer ne serait ce qu’une phalange la sueur sort de tous les pores de ton corps. 

IMG_9415 IMG_9411

 Je me suis extasié devant Artist Palette où j’imagine le peintre qui par touches nous offre  un tel tableau. 

   IMG_9441                                                                                                                                                                                                                                   

Panorama2


Finalement je n’ai pas regretté ce stop dans cette partie de Death Valley, la bien nommée.                                                                                                                                           
J’avais repéré une piste sympathique du coté de Beatty qui ne se parcourt que dans un sens :La Titus Canyon Road! Celle de Scotty’s Castel Road étant fermée  jusqu’en octobre 2021! Finalement le petit stop à Beatty était fort sympathique, on ne sait plus si c’est pour la dégustation de la meilleur glace de notre séjour où pour le décor un peut kitch de cette petite ville casino puisque nous voilà revenu dans le Névada.                                                                                                  Avant d’attaquer la Titus Canyon Road, nous faisons un détour par la ghost town « Rhyolite ». Assez récente, elle n’a pas le charme des villes fantômes en bois et rien n’est fait pour la mettre en valeur.

IMG_9454 IMG_9468

Eh eh , ça continue: Titus Canyon road fermée et nulle part lors de la préparation je n’eus cette information! Dommage!  Cet AR ne fut pas complètement inutile car la route de retour au cœur de Death Vallley est de toute beauté. On rejoint Panamint Springs à l’ouest du parc  , terme de notre étape du jour. 

z  Hébergement du jour: Fuyez à toutes jambes le motel qui n’en a que le nom « Panamint Springs Resort » .Le plus mauvais rapport qualité/prix de tout notre voyage à 134$ la nuit c’est l’arnaque du jour!

Le 19 juillet 2018: Father Crowley Overlook, Alabama Hills,Erick Shat’s Bakery, Mono Lake

Peu mentionné  » Father Crowley Overlook » est un point de vue remarquable sur la vallée Panamint , où la roche noire témoigne d’une activité volcanique passée. Étonnés de voir des gens assis dans leur fauteuil de camping de bon matin ici, j’apprendrais plus tard qu’ils attendent les avions de chasse qui viennent s’entraîner dans le secteur et passent tout près .

 IMG_9475 IMG_9493                                                                                                                                                                                                                            Pour qui choisit de visiter les « Alabama Hills » , ce qui est vivement conseillé, ne manquera pas de visiter le Visitor Center de Lone Pine , charmante bourgade à l’ouest de Death Valley.  Comme toujours on passe là un moment vraiment instructif  et agréable . Du parking , on aperçoit bien le Mt Withney, sommet le plus haut des Etats Unis hors Alaska ,4421m, et au pied duquel se trouve  les Abama Hills. 

panomara2           Nous avons adoré ce lieu  assez peu fréquenté, nous recommandons notamment un petit trail facile « Mobius Arch Loop  » du nom de la belle petite arche que l’on découvre sur la fin du parcours. Superbe aussi le contraste entre les roches arrondies des Alabama Hills et celles minérales de la Sierra Nevada en arrière plan.

IMG_9513

IMG_9505 IMG_9521

On poursuit notre route vers le nord avec une pointe de nostalgie lorsque nous traversons Indépendance où nous avions logé en 2007 dans des conditions particulières. Un stop gourmand à Bishop chez Erick Schat’s  Bakery,nous recommandons cette adresse réputée et notamment leurs excellents cakes et cookies.  Passé Bishop la route s ‘élève, devient plus alpine par ses paysages. Longer  Crowley Lake est un régal pour les yeux .Longue descente vers Lee Vining où nous passerons la nuit dans de bonne conditions. On dépose les  bagages rapidement au Mono Motel et on file sur Mono Lake et plus précisément sur South Tufa Aera.

IMG_9570 IMG_9566

C’est bien depuis cette partie que l’on appréciera le mieux le soleil descendant sur les concrétions calcaires, nommées Tufas, de Mono Lake. 

IMG_9552 IMG_9558

Attention , il ne faut pas attendre le coucher du soleil pour faire cette balade au risque de voir le soleil disparaitre derrière les collines ;

Panorama4

  Lee Vinig est juste une ville étape pour ceux qui sortent de Yosemite et rejoignent Death Valley  mais non dénué d’un certain charme. Nous y passerons la nuit au sympathique « El mono motel & latte Da Coffee Café » 
 Hébergement du jour: Il règne une atmosphère très baba cool au Mono Motel, tant par l’accueil que les produits bio proposés sur le comptoir du café. Le jardin reflète aussi un tempérament  joliment libertaire. Si on voyage en famille demander la chambre 11 qui en fait en possède deux pour un prix raisonnable à 110$/nuit .Située à l’étage, elle partage sa salle de bain avec une autre chambre sans inconvénient.  Personne ne viendra vous importuner si vous décidez de préparer votre repas dans le jardin devant la terrasse de l’hôtel , telle est l’expérience que nous avons vécue.

Le 20 juillet 2018 : Bodie ,Travertine Hot Spring, Grover Hot Spring, Hope Valley Wilddlife, Lac Tahoe

Cette deuxième visite de Bodie bien que plaisante n’a pas le même charme que la première effectuée début octobre 2007 sous un froid de canard et avec des traces de chutes de neige récentes . Là plus de monde et des restaurations , certes nécessaires,  mais qui enlèvent une certaine part d’authencité.

IMG_9601 IMG_9607

Néanmoins nous sommes allés plus loin vers le bout du village et les vestiges bien conservés de l’exploitation minière. 

  IMG_9608 IMG_9610                                                                                                                                                                                                 On y passe un agréable moment et on se dit que les conditions de vie ne devaient pas être des plus aisées.

Panorama3 Panorama4

Pour rejoindre le lac Tahoe qui nous donnait envie depuis un moment, nous avions prévu de prendre notre temps pour faire les 270km qui le séparait de Lee Vining. C’est pour cette raison que nous nous accordons un petit stop à Travertine Hot Spring , non loin de Bridgeport, 38°14’47.1″N 119°12’19.5″ W est une source d’eau chaude dont les quelques bassins permettent de faire trempette . Belles couleurs d’écoulement de l’eau qui sort des entrailles de la terre. 

  IMG_9670 IMG_9688                                                                                                                                                                                                                   Une météo exécrable ne nous permettra pas d’apprécier comme  le mérite la route 89 qui prend de l’altitude pour rejoindre un petit State Park perdu dans un bel environnement :Grover Hot Spring SP. Dommage l’orage qui menace oblige les rangers a fermé la piscine d’eau chaude. Le camping à l’air sympa aussi , ce n’est pas ici que l’on doit être bousculé. Dans le même ordre d’idée , on fait un nouveau détour pour nous balader à « Hope Valley Wildlife Area ». Moins sauvage que Grover Hot Spring , l’endroit n’en est pas moins une réserve protégée  au milieu de laquelle serpente une rivière cristalline . Bon c’est juste un stop de 30mn .

IMG_9683 IMG_9689

Evidemment à l’approche de South Lake Tahoe, la circulation devient plus dense , trop à vrai dire . On ne compte plus les gros pick up tractant des hors bords aux gros moteurs qui n’ont que faire du dérèglement climatique. USA terre de contraste et peut être plus encore ici en Californie, voir la fin de ce voyage du coté de la Silicon Valley. Avant de rejoindre le camping d’Emerald Bay, nous recommandons de faire les courses chez Smart&Final  au pris compétitif pour le coin.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Hébergement du jour: Eagle Point Campground pour 2 nuits. Situé à la pointe est de la baie emblématique du lac Tahoe il propose  une belle vue sur celle ci, à  ce point de vue :38°57’50.8″N 120°04’46.8″W. A faire le matin de préférence.  Eagle Point Campground est un camping vraiment sympa avec de vastes emplacements , des food strorage locker , sorte de caisson métallique où l’on entrepose toute sa nourriture afin d’éviter qu’un ours affamé ne vienne exploser votre voiture à la recherche de sa pitance . A noter les réservations sont ouvertes   mois à l’avance , les emplacement avec vue sur le lac , premiums, sont nettement plus petits, Wifi  à la guérite d’accueil , fonctionne en permanence,  . Tarif :35$/nuit. Camping recommandé.

Le 21 juillet 2018: Lac Tahoe

Journée exclusivement consacrée aux rives occidentales du lac Tahoe avec dans l’ordre:                                                                                                              – Nous avons oublié que nous étions ici un dimanche en plein été et forcément il y a du monde. Beaucoup de monde pour se garer à Inspiration Point mais la vue , surtout le matin vaut vraiment le coup, chance pour nous il fait beau.  A la suite c’est volontairement que nous zappons Vikingshom , en fin d’après midi la lumière sera bien meilleure.   

    Panorama3                                                                                                                                                                                                                   

– Plutôt que de poursuivre la route principale , je m’engage sur la droite au hasard  sur la Rubicon Drive (39°00’51.9″N 120°07’15.1″W ) jonchée de part et d’autre de magnifiques chalets plus que confortables. J’aperçois quelques familles avec la panoplie de plage adéquate . Pourquoi pas nous me dis je ? On descend vers une plage aménagée (39°00’56″N 120°06’59.5″W ) où un panneau nous indique qu’il s’agit d’une plage privée.

IMG_9768  IMG_9731

Effectivement une jeune étudiante tient un registre où à coté de son nom , il faut donner l’adresse où nous logeons . Sans me démonter, je regarde une adresse plus haut dans le registre , en change le N° et hop , le tour est joué !! A quoi reconnait on un Français en vacances!!

IMG_9741 IMG_9761

Reste que nous passerons près de deux heures des plus sympathiques ici entre baignade et quelques mots échangés avec nos voisins . Au bout du ponton , belles vues sur les hauts très claires du rivage et des maisons de grand standing . Nous reviendrions bien quelques jours ici une prochaine fois.     

IMG_9762 IMG_9757

   -  La prochaine étape toujours sur Emerlad Bay devait nous conduire à Sugar Pine SP mais une ranger fait la police pour indiquer que le parking est complet .                                                                                                                                          – Pique nique sympa en contre bas de la route ( 39°04’29.4″N 120°08’47.7W )  et qui offre une vue magnifique sur McKinney Bay . Nous sommes encore dans la partie riche du littoral.                                                  – Passer  Tahoe City , nous rencontrons les premiers bouchons et les familles de Sacremento qui viennent passer un dimanche au bord du lac. C’est confirmé , parvenus à King Beach  où les BBQ fument de partout et la plage est bondée de monde jusqu’au bout de Crystal Bay. Désolé trop peu pour nous , on retourne chez les riches!   

   IMG_9775 IMG_9781                                                                                                                                                                                                                                  

  – Le retour vers Emerald Bay nous permet la découverte de quelques spot remarquables : Comme cet abri à bateau avec la maison qui va bien à Tahoe Pines ( 39°05’47.5″N 120°09’51.1″W ).

IMG_9785

  Mais aussi le parc et bord de rivage de Sugar Pines SP enfin accessible à cette heure là.

Panorama2

Panorama5

Et en apothéose le point de vue depuis Vikingsholm sur Fannette Island parfaitement éclairée à cette heure là soit vers 17h30. 

IMG_9848     

Panorama9                              

Quelle lumineuse idée avons nous eu de descendre sur South Lake Tahoe pour faire le plein d’essence en vue de la longue route du lendemain! Oui la région du lac Tahoé est réputée pour la présence d’ours et voila qu’au bord de la route un de ceux là  de bonne taille déambule tranquillement. Imaginez la scène , un ours brun au bord d’une route à circulation soutenue , s’approchant d’un camping et comme il faut toujours un abruti, suivi par un père de famille avec sa fille… Véridique et magique !

IMG_9867

Le 22 juillet 2018 : Route vers Lassen Volcanic NP, Cinder Cône, Manzanita Lake

C’est l’une des étapes les plus longues de notre périple 2018 , 370km, pour aller au parc de Lassen Volcanic National Park, tout au nord de la Californie et aussi visiter quelques endroits remarquables et le mot est faible! En conséquence des 7h00 du matin nous sommes fin prêts pour faire la route déserte à cette heure là. Passant à Reno par l’autoroute, je me suis souvenu qu’ado , je rêvais de venir ici pour participer à la » Reno Air Races » manifestation aérienne de réputation internationale.

A partir de Susanville , on rentre dans le vif du sujet en prenant la 44 qui fait partie de la Volcanic Legacy Byway qui couvre le nord de la Californie et le sud de l’Oregon au delà de Crater Lake. Nous avons tellement bien roulé que nous sommes d’attaque en début d’après midi pour faire l’ascension de Cinder Cone. Cinder Cone est un cône volcanique aux roches basaltique . Les 200m de dénivelé nécessitent une bonne condition physique tant la montée est pénible dans la cendre .

IMG_9875 IMG_9879

 

Panorama9

C’est du genre deux pas en avant un en arrière . Arrivé au 1/3 de la montée, je préfère redescendre tant l’orage menace. Flore n’ayant pas envie de perdre son acquis continue , la météo lui donnera raison. Parvenue au sommet, on a une vue époustouflante sur Lassen Peak et plus encore sur l’une des merveilles de ce voyage :P ainted Dunes , sauf que … Sauf qu’il nous faudra attendre une bonne heure pour avoir une fenêtre de tir photographique de 3 minutes pour shooter cette merveille de la nature : Painted Dunes!       

IMG_9904                                                                                                                  

  Il n’est pas utile , comme nous l’avons fait , de faire le tour du cône pour redescendre. Cela rallonge la rando sans un intérêt majeur . Mon conseil : redescendre par le même chemin que la montée. J’ajoute qu’il est possible de marcher dans les dunes rosées parsemées de sapins en prenant à gauche avant l’ascension du cratère.

Copie de IMG_9908

Au traihead de Cinder Cone se trouve un beau camping : Butte Lake Campground  . Nous avons une réservation pour le Manzanita Lake Campground à 50km de là. Flore me propose de rester là et de refaire l’ascension le lendemain matin à la fraiche . Ici je montre mon incapacité à modifier le programme établit qui il est vrai fait l’objet de la plus grande attention dans sa préparation. Bien entendu , le lendemain matin c’est un ciel éclatant qui s’impose ! Moralité de l’histoire :Messieurs nous devrions toujours écouter nos épouses , compagnes , partenaires comme on voudra!!                                                                        Hébergements du jour : Manzanita Lake Campground , vaste emplacement , beaucoup de places libres , joli lac , petite boutique , laverie et douches chaudes payantes . A 26$ la nuit , il ne faut pas demander l’impossible. Réservation 6 mois à l’avance possible.

Le 23 juillet 2018: Lassen Volcanic National Park , St Bernard Lodge

Comment dire ??                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

IMG_0045

       Tout un chacun s’en souvient puisque c’était hier: Un regard profond  échangé, une main posée non esquivée, des mots préparés forcément bafouillés, des lèvres qui      s’effleurent , le poul qui s’accélère , c’est comme un lac photographié à l’envers , une randonnée prise au hasard, des points de visite fermés , un programme bâclé , des       paysages à couper le souffle, la contemplation d’une beauté naturelle , une bonne bière locale partagée bref c’est le cœur qui bat la chamade , ce sont les frissons qui           parcourent tout ton corps , c’est beau ; c’est l’Amour . Lassen Volcanic National Park , je t’aime …                                                                                                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On l’aura compris , c’est LA journée de notre voyage 2019 pour la révélation de la beauté infinie de ce parc méconnu.  Pourtant tout n’avait pas commencé sous les meilleurs hospices puisque je néglige la photo de Manzanita Lake avec Lassen Peak en arrière plan, je choisis une rando à l’arrache la veille pour le lendemain : Echo Lake sympa mais pas transcendante.

Panorama12

Puis à partir de là et jusqu’au Visitor Center des paysages sur toutes les montagnes environnantes à tomber par terre, tu t’arrêtes à chaque virage à contempler ici Helen Lake  et le pic éponyme , là Brokeoff Mountain et toujours omniprésent Lassen Peak dont nous nous promettons l’ascension une prochaine fois car oui il y aura une prochaine fois, c’est sur , obligé!!! 

PanoramaB Panorama14                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

 

IMG_0008

 

Il existe sur LVNP , comme on dit GC pour le Grand Canyon, un mini Yellowstone avec une activité géo-thermale non négligeable. Nous en faisons le constat à Sulphur Works des sources d’eau bouillonnante avec des couleurs  incroyables  à défaut de Bumpass qui est fermé, également pour la saison 2019 pour réfection des chemins de planches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours des paysages qui achèvent de nous convaincre de notre bonne idée de ce grand détour. On finit au Visitor Center dont la visite est hautement recommandée.

IMG_0003

Panorama4

 

PanoramaB

Deux particularités, la boutique est tenue par  » Lassen Vlocanic Foundation » et il y a une mini caféteria dont je recommande la bière locale à la pression. Surtout que l’architecte a eu la généreuse idée de prévoir une terrasse à l’arrière du Visitor Center depuis laquelle je recommande de s’accorder une pause pour déguster cette bonne bière et jouir de la vue, bref jouir de la vie tout simplement !!

IMG_0035 IMG_9966

Après 3 nuits de camping pour géniales qu’elles furent , je me devais de me rattrapper auprès de ma  chère épouse ! Ce qui fut fait en  nous accordons une bonne halte au « St Bernard Lodge ».
 Hébergement du jour: Le St Bernard Lodge fait partie de ces Bed & Breakfast à l’ancienne :chambres aux parquets cirés , aux matelas moelleux et  baignoires en fonte  aux pieds pattes d’aigle. Le grand salon est à l’envie avec son billard et ses fauteuils clubs à la patine assurée .

IMG_0050 IMG_0048

C’est aussi l’occasion d’une rencontre des plus sympathique avec Lynn une Californienne de la cote qui voyage avec ses deux frères . Nous dérapons vite sur Trump et elle  nous avoue qu’elle est démocrate et ses frères républicains , au moins les conversations seront animées. Nous apprenons aussi qu’il faut être prudent avec la Californie acquise aux démocrates, l’intérieur des terres à voter massivement pour le président Trump.
La patronne de l’établissement est une maîtresse femme , d’un abord rustre mais finalement très sympa. Son mari aux fourneaux fait diablement bien la cuisine. Le petit déjeuner du lendemain est le meilleur que nous ayons pris de tout notre voyage, vraiment très bien! On l’aura compris nous recommandons  vivement cette adresse qui a un prix à 170$ à trois , diner compris est d’un rappor qualité/ prix appréciables.

Le 24 juillet 2019. Ponts couverts et Gold Country

Le petit déjeuner est vraiment de bonne qualité au St Bernard Lodge , on se régale bien avant de prendre la route . Sur le parking , ce sont embrassades pour se dire au revoir avec Lynn et ses frères! 

IMG_0056 IMG_0061

 C’est une journée particulière pour le détour que je nous impose pour découvrir au moins deux ponts couverts de Californie sur une dizaine qu’il comporte . C’est la première fois que nous allons en voir de près et j’en suis fort heureux tellement cela me fascine . C’est idiot mais c’est ainsi. On trouvera sur ce site tous les ponts couverts aux USA et notamment les plus nombreux en Pennsylvanie. Au moment de la rédaction de cet article cela prend un caractère encore plus  nostalgique puisque le premier visité Honey Run Cover Bridge a entière brûlé lors des grands incendies  de Californie en novembre 2018. 

IMG_0071   IMG_0064                                                                                                                                                                                                                                     Ce sont des associations locales qui entretiennent les ouvrages historiques. Honey Run avait une particularité puisque sa couverture était  postérieure à sa construction.         

Panorama2

IMG_0088

Alors que les paysages s’aplanissent et laissent place à des km² de vergers, nous nous dirigeons vers le sud pour découvrir le Bridgeport  Cover Bridge . Il présente la particularité d’être le pont couvert avec la portée la plus longue en existence aux USA . Son accès intérieur est fermé pour des raisons de sécurité . Ses pans ressemblent , dans le type de construction, aux ouvrages en bois debout . La campagne environnante est lieu de villégiature apprécié.                       IMG_0090 IMG_0112   

IMG_0092                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      A partir de là , on rejoint la route 49 qui est celle de la Gold Country par excellence! Après Auburn , la visite de Marshall Gold Discovery State Historic Park rappelle que la ruée vers l’or ne fut pas une sinécure. Musée très pédagogique à la limite trop scolaire.

IMG_0128IMG_0123

 

 

Marschall Gold Discovery est situé sur la petite commune de Coloma qui possède beaux vestiges de cette époque, il ne s’agit pas de reconstitution comme il en existe parfois. Fin de journée sur Placerville , charmante bourgade très typée « Old West ». Ses 10000 habitants assurent une animation permanente sur Main Street dont la principale attraction reste sa tour métallique dédiée aux pompiers volontaires .                                                                                                                                                                        IMG_0121 IMG_0129                                                                                                                                                                                                                 

IMG_0138

 Hébergement du jour: Camping Koa Placerville: Belle piscine et tout service à disposition , pratique pour les dernières lessives . Par contre les emplacements réservées aux tentes, situés à l’écart, ne sont pas terrible du tout.50$ la nuit.

Le 25 juillet 2019 . Gold Country . Pont couvert 

Sur chaque voyage entrepris dans l’Ouest Américain , mon amie Annick a été d’une aide précieuse sur certains points d’intérêts . Ce voyage ci n’échappe pas à la règle et c’est grâce à elle que j’ai pu optimiser notre visite de la Gold Country. Qu’elle soit ici remerciée. A ses suggestions nous aimons y ajouter nos improvisions de parcours et une fois encore cela nous a été profitable . De  Placerville plutôt que de rejoindre directement Angels Camp par la 49 , nous nous engageons à  gauche sur la « Old Route 49  » (aux coordonnées :38°25’13.2″ N  120°50’28.8″ W) . On arrive  rapidement à un charmant village si typique de l’ouest :Amador City.

IMG_0149 IMG_0154

Ça sent bon l’authentique  avec son hôtel , sa poste et ses boutiques aux trottoirs de bois. Les maisons aux alentours sont harmonieusement arrangées.

IMG_0145

Plus loin c’est Sutter Creek , petite  ville avec une très belle rue Principale qui a beaucoup de cachet .Les balcons des bâtisses  du XIX e siècle témoignent  du passé historique de la ville. 

IMG_0169 IMG_0167

 Si chaque petite ville peut donner l’impression de se ressembler , chacune à son histoire particulière comme à Angel’s Camp. Ici ce fut un certain M Angel qui ouvrit un trading post et qui donna son nom à la cité.

IMG_0179 IMG_0172

Il faut absolument s’éloigner de la 49 pour passer un agréable moment à Murphy’s. C’est la plus résidentielle et verdoyante des petites villes traversées. Murphy’s est entourée de vignes autre forme de ruée vers l’or…Éthylique! A défaut , on pourra toujours se rabattre chez l’excellent glacier « Joma’s Ice cream » , hummm!! 

IMG_0180 IMG_0192

IMG_0187 IMG_0186                   C’est à 70 km de là que nous attend la découverte de notre dernier pont couvert : Knights Ferry Covered Bridge. Nous n’avons pas regretté ce long détour car ce pont est très bien conservé sans compter qu’il est le plus long pont couvert des Etats Unis . C’est un Monument National depuis 2012. Le village du même nom conserve de belles bâtissent de la ruée vers l’or .

IMG_0210

IMG_0211 IMG_0219                  Ce sont les dernières que nous apprécieront lors de ce voyage .  Ruée plus mercantile au San Francisco Premium Outlet pour finir de remplir les valises et leurs 23kg autorisés dans l’avion.      Hébergement du jour: EZ8 Newark: motel quelconque qui présente l’avantage de nous rapprocher de notre dernière destination: La Silicon Valley. 80$/nuit

Le 26 juillet 2018 : Silicon Valley . Vol retour 

Visiter la Silicon Valley aurait mérité d’y passer une journée plus complète que la notre. J’ai un rapport particulier avec les GAFA : absent des réseaux sociaux , assez peu client d’Amazon , je suis un utilisateur intensif des services proposés par Google . Je ne me reconnais pas dans les procès en éthique intentés à ces entreprises . J’en ai rien à faire que Google compile mes nombreuses consultations de « Maps » et m’adresse en retour des pub ciblées , l’outil mis à ma disposition gratuitement est tellement performant qu’il faut bien que le service se rémunère  . Surtout , surtout comme pour un programme télé , personne ne m’oblige à me connecter à ces géants du net.

Apres la belle traversée de la baie de San Francisco nous sommes immédiatement plongés dans l’ambiance de la Silicon Valley.  Plus que le pouce levé qui caractérise Facebook, c’est bien le nombre de voitures électriques sur le parking de l’entreprise qui nous étonne. Nous n’avons pas trouvé le moyen de visiter le siège de Facebook, pas d’indication du moindre « Visitor Center » ou maison d’accueil . C’est curieux pour un réseau social qui se veut ouvert et de partages.      

   IMG_0229                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                
Tout autre ambiance autour du Googleplex, la moyenne d’âge est jeune et les origines des salariées sont vraiment multiculturelles .

IMG_0232     IMG_0233                 Nous nous retrouvons là au moment du déjeuner et il règne une atmosphère décontractée mais pas de méprise les accès aux bâtiments sont strictement sous contrôle. Les vélos multicolores très typés Google sont trop pour ne pas êtres être empruntés  ne serait ce que pour aller faire un tour à la « Google Store ». Attention ils sont en principe réservés aux employés de l’entreprise. 

IMG_0235

IMG_0238 IMG_0239

Toutes ces entreprises qui figurent au firmament des classements d’innovations ont le plus souvent à leurs têtes des anciens élèves de la prestigieuse université privée de Stanford . Elle figure depuis plusieurs années au deuxième rang des universités  mondiales .

IMG_0255 IMG_0257

Elle est un peu le pendant de Berkeley , elle publique, qui permettent à la Californie d’attirer les meilleurs étudiants de toute la planète. Les bâtiments et le campus de Stanford sont emprunts d’histoire depuis son origine  en 1885 jusqu’aux dégâts causés par les tremblements de terre de 1906 et 1989. Le temps nous manque pour une visite plus conséquente des lieux.

IMG_0264

C’est qu’il nous faut penser à rejoindre l’aéroport pour restituer le véhicule qui signe la fin de ce voyage. C’était sans compter sur des embouteillages que je n’avais point anticiper dans ce sens , du sud vers le nord. Une ultime et rapide négociation pour échapper aux frais d’abandon de la voiture de location, que j’ai gagnée, et c’est « ric-rac » que nous nous enregistrons  pour un vol retour sans histoire en A380!

Epilogue       

C’est déjà fini! 37 jours d’émerveillements dans cet Ouest que nous aimons tant . Il nous a encore gratifié de découvertes extraordinaires au delà de ce que nous imaginions comme à chaque fois d’ailleurs .
« Le Colorado par ses sommets » établit bien sa réputation d’Etat alpin et ses pistes incroyables nous permettent d’accéder à des coins reculés en haute voire très haute altitude. Il préserve aussi de beaux vestiges d’une époque révolue mais qui forgea l’esprit américain : La ruée vers l’Or »

« L’Utah , l’âme de l’Ouest « , on aurait pu y passer tout notre séjour tant et tant il y a faire . Une seule condition :aimer la roche rouge , omniprésente partout mais dont on ne se lasse pas d’apprécier ses nuances. Bien entendu y revenir encore permet de découvrir de nouveaux espaces mais aussi d’en redécouvrir d’autres avec un œil forcement différent.Surtout l’Utah en donne pour tout le monde , du baroudeur chevronné aux balades  familiales qui marqueront à tout jamais  ceux qui ont la chance d’y goûter .

« La  Californie autrement » , celle qui peut être me donne le plus envie d’y consacrer un nouveau voyage dont, je dois l’avouer, je connais déjà les grandes lignes , et oui! Si dans cet épilogue je n’ai cité aucun lieu particulier je fais exception ici avec Lassen Volcanic National Park  pour le bonheur éphémère qu’il nous a procuré . Que transpire ici les frissons  que son évocation suscite en moi!

 

Par rafa7722 le 7 septembre, 2019 dans carnet de route

  1. Même si je suppose qu’un pur Américain pourrait parler avec autant d amour de son pays, je pense que peu d’européens peuvent montrer leur attachement, leur admiration de ce pays aux multiples visages….
    Ainsi mon ami Fred a ce phrasé qui sublime la beauté de la nature dans ce vaste continent. Très joli blog mon ami.

    Commentaire by Brizet — 12 octobre 2019 @ 9 h 42 min

    Répondre

    • Oh oh merci mon amie de ton commentaire élogieux qui me fait rougir .
      Tu connais ma passion pour cette région du monde et je m’attache ici à partager nos émotions et moments uniques que nous y vivons.Me reste plus qu’à te convaincre de t’y emmener??
      A très vite
      Fred

      Commentaire by rafa7722 — 16 octobre 2019 @ 19 h 07 min

      Répondre

  2. Bravo pour ce beau reportage et les belles photos.
    Vous êtes tous supers, une belle famille en voyage.
    On vous embrasse.
    A bientôt
    Isabelle et Philippe

    Commentaire by Isabelle TOCHON — 12 novembre 2019 @ 21 h 07 min

    Répondre