Navigation | Corse : Mare a Mare Sud ou l’Alta Rocca : »Terre des Seigneurs »

Pages

Merci de votre visite

Corse : Mare a Mare Sud ou l’Alta Rocca : »Terre des Seigneurs »

Vue Aérienne de l’Itinéraire

    nécessite Google Earth

Galerie Photo

Itinéraires préparés avec soins ,réservations toutes parfaitement calées , groupe motivé par une présentation enthousiaste de la rando et…Patatrac, Patrick qui avait  passé tant de temps à nous faire vivre une belle aventure collective connait un sérieux probleme de santé qui l’empeche de se joindre à nous. Je lui dédie ces quelques lignes pour lui souhaiter un prompt rétablissement!!!  Avec mon ami François nous tenterons de le suppléer au pied levé pour malgré tout emmener notre équipée d’une rive à l’autre de la méditérannée qui enserre la Corse du sud. Des hauteurs de Porto Vecchio aux confins de Proprianno.

img0003.jpg

Lundi 23 mai 2011 : Paris -Cartalavonu

 Nous sommes donc 9 à décoller ce lundi matin de CDG en direction de Bastia. Vol sans encombre et c’est après avoir récupéré nos bagages que nous rejoignons le sympathique M Bronner ,taxi de son état,  qui nous conduira jusqu’à l’Ospédale .Premieres impressions sur la route qui longe le littoral vers le sud :La vététation est abondante et tres verte ,aucun doute la pluie a été ici bien plus présente que chez nous …C’est à l’Ospédale que nous rejoignent Martine et Daniel .Daniel qui assurera durant la semaine le transport des bagages et nous rendra maintes services, qu’il en soit ici sincèrement remercié.

Alors que notre vue nous porte vers la magnifique baie de Porto Vecchio ,nous cheminons par une courte marche en forêt vers le gite de Cartalavonu.Souvent décrié ce gite s’avérera finalement simple mais convenable ,dortoirs certes petits mais propres ,seules Annie , Chantal et Michele aurons à partager leur nuit avec deux ours mals lechés…Diner sympatique dans une salle à l’accueil chaleureux..

img0004.jpg        img0012.jpg             img0023.jpg
Mardi 24 mai 2011: Caratalavonu -Lévie via Carbini

Pour cette première vraie étape de montagne ,nous serons servis ….Départ  matinale avec une mise en jambe facile pour rejoindre le Col de Foce Alta puis celui de Mela ,la montée est ponctuée de belles échappées sur le lac d’Ospédale et les aiguilles de Bavella.Elles laissent apercevoir leurs pointes acérées.  La longue descente vers Carbini mettra à dur épreuve les organismes tant le chemin empierré est accidenté. La sieste à l’ombre du campanile isolé de l’église de Carbini sera vivement appréciée et pas seulement par votre serviteur…Qu’on se le dise!!!!   Malheureusement la descente se poursuit jusqu’au lit du Fiumicicoli ,elle sera fatale d’abord à Chantal et à notre vaillant Yves qu’une mauvaise crampe empêche de poursuivre…Avec François nous n’accédons pas à la demande de baignade dans la riviere ainsi traversée car nous savons que juste dérrière une difficile montée nous attend ,elle nous permettra enfin d’atteindre le terme de l’étape :Lévie   . Le gite confortable situé au bout du village est le bienvenue ,surtout le long moment passé sous la douche …

img00371.jpg        img0071.jpg      img0066.jpg 

Nous nous retrouvons  à la térasse d’un café, en fait de térasse nous sommes carrément installés dans la rue, pour un pot bien mérité et plus encore pour un moment mémorable dont Anne Marie a le secret.En effet apres une répétition la veille ,nous entonnons notre champs de ralliement par son couplet et son lyrisme par ses paroles tres imagées dont elle est la rédactrice inspirée.Des tables voisines et des balcons environnants fusent les applaudissements à la fin de notre chanson ,ambiance garantie!!

          img0243.jpg          img00891.jpg
D’ailleurs c’est l’occasion pour moi de lever certains clichés quant à l’accueil des habitants de l’Ile de Beauté :P artout nous serons accueillis avec convivialité et dans un bon esprit d’ouverture,à l’image du gite de Levie où nous prenons notre diner ce soir…

Mercredi 25 Mai ;Levie-Quenza via Zonza

img0096.jpg    img0048.jpg
Par un sentier à la pente bien sentie ,nous quittons Levie encore endormi et baigné dans une belle lumière matinale. Aujourd’hui encore nous cheminerons majoritairement en forêt.Si ce n’est pas mon type de rando préférée ,je reconnais volontiers que les chategneraies ,les chênaies sont ici magnifiques et la flore abondante ajoute une note vraiment sauvage à l’environnement.C’est ainsi que nous parvenons au site archéologique de Cucuruzzu.

img0106.jpg         img0120.jpg        img0126.jpg

La visite du site est très pédagogique et nous permet d’apprécier les conditions de vie à l’age de bronze (2000ans avant notre ere). Le vestige le plus imposant ,de forme circulaire ,trone sur un éperon rocher et offre un vaste panorama sur les Aiguilles de Bavella qui apparaissent là plus majestueuses ,sur le village de Zonza et au loin Quenza terme de notre étape du jour.Descente tranquille sur Zonza où nous rejoignons Daniel et Chantal pour le pique nique.Nous sommes accueillis dans le jardin d’un restaurateur fort sympathique et qui n’a pas du voir âmes qui vivent depuis un moment tant il est bavard ,néanmoins intéressant et tant pis pour ma sieste réparatrice… Le centre animé de Zonza ne peut nous faire oublier les innombrables maisons aux volets clos qui donnent parfois le sentiment de village abandonné.En contre bas la traversée du torrent nous oblige de le franchir à gué et l’occasion d’une bonne partie rafraichissante .Cela ne nous empêchera pas de transpirer lors de la remontée vers Quenza. J’apprécie nettement plus la vue dégagée sur les montagnes alentours et de nouveau la perspective sur le  massif des Aiguilles de Bavella… 

img0144.jpg          img0149.jpg

Alors que nous pensions en avoir fini avec le dénivelé ,un dernier raidillon bien sec nous attend pour rejoindre le très confortable gîte de séjour « Corse Odyssée ».Nous y passerons une soirée fort agréable tant pour le gite que pour le couvert , nos hôtes nous accueillent vraiment avec soins dans leur maison décorée avec beaucoup de goût.Je recommande vivement cette adresse…

img0167.jpg          img0173.jpg

Jeudi 26 mai .Quenza-Serra di Scopamene via Aullene

La forêt laisse maintenant la place aux sommets dégagés aux couleurs ocres ,parfois aussi des traces de désolation avec des arbres calcinés nous montrent les ravages des incendies de forêt.Les volets peints des quelques maisons du hameau de Jallicu donnent une touche méridionale au tableau..

        img0192.jpg     img0185.jpg    img0191.jpg

Nous cheminons ainsi tranquillement jusqu’à l’entrée d’Aullene pour un pique nique à l’ombre des chataignés .Le village qui domine la vallée est vraiment typique avec ses restaurants ,ses charcuteries qui sentent bons l’authenticité. C’est avec quelques gouttes de pluie que nous descendons vers Serra di Scopamène.Arrivant par le haut du village ,nous pouvons apprécier le profil de l’itinéraire des prochains jours. Le gite d’étape « le Scopos »  est idéalement situé à l’entrée du village où l’on domine depuis le balcon toute la vallée.En revanche la cuisine ne nous laissera pas un souvenir impérissable,dommage!!!

img0211.jpg     img0213.jpg     img0227.jpg

Ici plus qu’aillleurs ,le nombre de maisons fermées , pratiquement à l’abandon,est impressionnant.La vie du village s’articule autour d’un café- épicerie-mairie où nous nous attablons ce soir pour prendre l’apéritif tous ensemble et profiter ainsi de la vue imprenable sur le village de Sorbollano en contre bas.J’ai déjà évoqué le diner et peu adepte de l’acharnement thérapeutique ,je n’insiste pas…

Vendredi 27 mai.Serra di Scopamene -Ste Lucie de Tallano

img0235.jpg     img0240.jpg     panorama6.jpg

C’est le monde à l’envers !!!!Alors que la carte nous invitait  à une montée puis une belle descente sur Ste lucie de Tallano ,c’est tout l’inverse qui se produisit …Au bout du compte le résultat est le même mais imquablement nous revenait en mémoire l’interminable descente sur Carbini.Entre parcelles d’oliviers et belles échappées sur les villages perchés nous rejoignons le fond de la vallée .La longue remontée « tape » directement dans la butte sans autre forme de proces. Nous multiplions les petites pauses pour absorber à notre rythme la succession de petits raidillons , c’est surement pour nombre d’entre nous un peu de dépassement de soi même ce qui renforce à coup sur la fierté du groupe…En amont d’Altagene ,le chemin en corniche ne nous laisse pas d’autre alternative que de pique niquer sur son bord ,ce qui ne m’empêchera pas de m’endormir enroulé autour d’un arbre et en pente au moment opportun.

              img0265.jpg                img0269.jpg

A l’approche d’Altagene ,le sentier s’applanit ,passe près de quelques tombes où je découvre une particularité locale à savoir l’inhumation hors des cimetières communaux et donc sur des terrains privés.L’église du village est elle même remarquable avec un beau clocher de pierre. En 30 minutes nous parvenons sur les hauteurs de Ste Lucie de Tallano et au détour d’un virage nous bénéficions d’une vue saisissante sur la magnifique cité. C’est assurément l’un de mes meilleurs souvenirs photographiques de notre escapade Corse. Pour rejoindre le gite ,nous traversons le centre du village et son animation toute méridionale autour de la fontaine.  Le temps de nous changer et nous voila de nouveau parti à la découverte de Ste Lucie .A quelques encablures de Proprianno ,le village est le refuge des insulaires à la recherche d’un peu de fraicheur sur les hauteurs.L’ambiance doit forcement en pâtir en pleine saison avec l’affluence touristique.

panorama5.jpg

Si le gite ressemble à beaucoup d’autres ,la table est généreuse et mérite une attention particulière .Comme souvent notre chanson au refrain changeant installe une ambiance chaleureuse dans la salle à manger pleine à craquer.Et voila qu’un groupe originaire du Pays Basque décline des chants traditionnels de leur région …Un brin soporifique !! Bonne nuit!!

Samedi 28 mai .Ste Lucie de Tallano-Fozzano-Ajaccio

 Aie, aie ,aie…. Ca commence comme la veille :juste un dernier aperçu sur Ste Lucie et nous voilà plonger au fond d’une vallée encaissée jusqu’au bord d’un torrent impétueux.A la courte pause je surprends Annie faire ses gâmes en vue de son prochain concert,sérieux comme toujours je note que François et Yves s’alimentent en vue du prochain effort,Martine pour qui plus c’est dur plus elle  rit.  J’observe Anne Marie qui est contente que la descente soit derière elle et tout dans l’expression de Chantal nous indique qu’elle se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère ,Michèle enfin d’un calme olympien et qui tient une forme éponyme.Je devine au loin Daniel ,attablé à une bonne table ,servi d’un verre de rosé bien frais,chance pour lui.Le délire de l’altitude ,décris je là ?? Non simplement les moments de bonheurs partagés….

img0330.jpg        img0327.jpg           img0272.jpg

Allez hop ,fini de rêver,c’est une difficile ascension qui nous guette avec 600m de dénivelé d’une seule traite.Personne ne me croit plus lorsque j’évoque le dernier petit raidillon en vue.François,pour le groupe, multiplie les pauses de reprise de souffle mais rien n’y fait ,la pente est là et bien là…Mais comme souvent en montagne , l’effort est récompensé par une vue exceptionnelle depuis « Punta d’Aria Vecchia » sur toute notre semaine de rando.A gauche au loin et comme un dernier clin d’oeil ,les éternelles Aiguilles de Bavella, Au loin aussi Quenza ,plus près encore la fameuse descente sur Carbinie et  à droite une large vallée dont on devine qu’elle l’ouvre les portes vers la mer.

img0176.jpg  panorama7.jpg      img0338.jpg

C’est juste!!! Apres un rapide pique nique et au détour d’un sentier en courbe la mer enfin ,l’autre rive du Mare a Mare .La beauté des lieux nous fera regretter de ne pas faire une étape en bord de mer autour de Proprianno.A l’unanimité et sans forcer nous avions décidé de mettre un terme à notre marche à Fozzano plutôt qu’à Burgo . L’arrivée sur Fozzano nous rappelle qu’il y a ici des amateurs de la bonbonne de gaz…Sans commentaire !!!

Pas de commentaire non plus ,ni de coup de pub d’ailleurs,pour le taxi qui nous conduit à Ajaccio .Raciste ,mysogine ,mauvais citoyen à coup sur et pour finir épuisant de « bavassages » sans fin…

Le temps nous à manquer pour apprécier la baie d’Ajaccio dont on dit qu’elle est magnifique . Je goûte assez peu le mélange de modernité sur les hauteurs de la ville et son centre plus ancien …Un détour par la maison natale de Napoléon et nous voila installés pour déguster un très bon civet de sanglier (en tout cas pour moi) dommage que la fête soit gachée par un service déplorable…

img0342.jpg

Dimanche 29 mai. Ajaccio-Corte-Bastia

Patrick avait eu une bonne idée de prévoir la remontée vers Bastia en train en faisant un stop à Corte . Ah!!!  Apres tout nous sommes en vacances et peu importe que la gare n’ouvre ses portes à l’achat des billets à 8h55 pour un départ à 9h20 .Sympathique pagaille que l’on retrouve à l’acces au train qui est pris d’assaut.Enfin le tortillard s’ébranle  et très rapidemment s’élève au travers la garigue.A flanc de montagne  et par une suite de tunnels et autres viaducs le train chemine au travers de la montagne Corse en offrant de beaux paysages. Deux heures plus tard nous parvenons à Corte. Corte qui fut la capitale de l’ile quand celle ci était indépendante sous Pascal Paoli,figure emblématique de l’île et de son mouvement indépendantiste.

img0348.jpg           img0352.jpg          img0358.jpg

L’aspect de la ville base laisse à penser que rien n’a changé depuis le XVIIIe siecle .Maison décrépies ,évacuation sanitaires apparentes tout est en l’état.Puis on rejoint la place Pascal Paoli où règne une atmosphere toute touristique et disons le un peu surfaite.Nous préférons nous engager sur la droite dans les ruelles qui conduisent à l’observatoire de la citadelle ,magnifique point de vue au dessus du vide.C’est tout près que nous déjeunerons dans un restaurant accueillant à l’ombre d’une tonnelle bienvenue.  

img0364.jpg                   img0366.jpg

 J’ai passé là un moment fort agréable avec mes compagnons de route.Plus bas aussi quand nous nous accordons un peu de repos dans un parc .Je suis même gaté puisque Michele me prete sa belle polaire en guise d’oreiller pour une  sieste comme je les aime…Allez  hop ,il ne faut pas se laisser abattre et  c’est un glacier qui nous attend , il  ne nous  impressionne guere apres tout nos petits raidillons.A cet instant me revient en mémoire et à mon palais la liste infinie de parfums proposés…Hummmmm!!!!! Retour à la gare guidés par une jolie jeune femme Marocaine à qui François avait demandé son chemin et confié son destin momentané …Nooooonn!!   Ce n’est rien Anne Marie juste une illusion d’optique…

Deux heures de trajet nous emmenent à Bastia tardivement.L’accueil au Best Western de la ville n’est pas à la hauteur de nos attentes et nous ne le recommandons pas .Heureusement nous nous retrouvons sur le port où nous rejoignons Daniel et Martine à la table d’un restaurant agréable…L’atmosphre de Bastia me sied mieux que celle ressentie la veille à Ajaccio ; cette grande avenue arborée qui descend vers la mer ,le port et une vaste esplanade conduisant au vieux Bastia et son vieux port ont su garder un caractere plus authentique…Quelle journée!!

Lundi 30 mai . Bastia -Paris

C’est sous un soleil éclatant qu’une dernière balade nous conduit sur le vieux port de Bastia.Franchement ,on se croirait dans un film de Pagnol avec de vraies scènes de vie méridionale.Comme celle qui voit le patron d’un bateau de pêche décharger sa cargaison d’espadons devant des habitués aux commentaires chantants et imagés…Malheureusement le temps est venu de rejoindre l’aéroport pour notre retour sur Paris par un vol sans souci…

panorama9.jpg   img0380.jpg    panorama10.jpg

Bien entendu ,pour moi qui ne connaissait pas la Corse et ses habitants ,c’est une découverte très intéréssante et en même temps je reste un peu sur ma faim , assuré qu’il me reste beaucoup d’autres espaces à découvrir ici… La mer si bleue ,ses golfes ,ses criques ,la montagne aussi  et ses sommets plus hauts où scintille le soleil dans le miroir des lacs d’altitude…  Pas à dire ,faut repartir!!!!!!!!!!! 

 

Par rafa7722 le 11 juin, 2011 dans Randonnées, Voyages

  1. Comme d’hab, tu as le chic pour nous faire revivre tous les bons moments passés en Corse. Tu oublies simplement de dire que nous avions un guide super, qui nous attendait en haut d’un raidillon, nous motivait pour les descentes ou montées (chacun pour soi !), nous tendait la main pour passer une marche un peu haute, réglait les bâtons de marche et faisait même la bise aux filles quand on passait un col !

    Commentaire by Annie — 11 juin 2011 @ 21 h 02 min

    Répondre

  2. bonsoir, pourriez vous nous donner les coordonnées de Daniel qui a assuré le transports de vos sacs pendant votre randonnée mare à mare sud, nous souhaitons l’organiser au printemps prochain
    Merci d’avance
    Cordialement
    fbellot

    Commentaire by bellot — 31 juillet 2011 @ 23 h 04 min

    Répondre

Laisser un commentaire

Location villa tilapia au S... |
Grenoble, perle du Dauphiné |
Gares de France et ailleurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location maison à 300 m de ...
| Rendez-vous à Namuncha
| New Zealand, oh yeah!