Navigation | la terre n'est qu'un seul pays

Pages

Merci de votre visite

9 octobre 2009

Bienvenue sur mon Blog:La Terre n’est qu’un seul pays!!!

 

 

Bonjour et bienvenue sur le blog de Fred!!!

Essentiellement consacré aux voyages, ceux que nous avons fait, ceux que nous aimerions faire ….

Tout un chacun l’aura compris dans le titre, il milite aussi pour un monde plus ouvert, un monde plus tolérant, un monde de rêves, quoi!!!

La randonnée y trouvera aussi sa place comme une autre de mes passions!!!

Vos commentaires seront toujours appreciés des lors qu’ils respectent l’entendement général.

A BIENTÔT

FRED

 

Par rafa7722 le 9 octobre, 2009 dans Non classé
Pas encore de commentaires

19 février 2018

Les carnets de voyage publiés

Copie de X30P9923 Traversée du Haut Atlas par les canyons du M’Goum

Copie de X30P9181  Prague , itinéraires particuliers!

 

Taj mal  Incredible India

 

DSCF9495 L’Ouest Américain 2015 :  Les 7 merveilles de l’Oregon  -  Utah, Arizona, New Mexico : Au bout des Pistes !

 

Copie de Butte Factory  L’Ouest Américain 2012 :  Les Rocheuses  -  Les Routes du Sud   -   L’Ouest Eternel

 

Copie de Copie de Grand Prismatic (31) L’Ouest Américain 2009 : De Yellowstone à San Francisco

 

Jour 5 018  L’Ouest Américain 2007 : De Las Vegas à San Francisco

 

DSCF3748 Le Sultanat d’Oman : Le secret le mieux gardé d’Orient !

 

Les carnets de voyage publiés dans carnet de route my-ript-page-e1409003616674 Tour de l’Europe : L’Europe à notre tour! 

 

 dans carnet de route L’Afrique du Sud : Du Cap au Parc Kruger

 

Copie de IMG_0196 New York : Discovery !!

 

 

IMG_0072 Sri Lanka : L’ile resplendissante

 

my-ript-page Thailande : Les plus belles plages de Phuket et Koh Samui

 

Copie de Yolande (43)  Yolande !

Par rafa7722 le 19 février, 2018 dans carnet de route
2 commentaires

17 février 2018

De la Vallée Heureuse à la Vallée des Roses ; traversée du Haut Atlas par les canyons du M’Goum.

Camp au M'Goum

Prologue

Depuis une dizaine d’année, notre folle équipée des « Joyeux Randonneurs  » quitte les sentiers d’Ile de France pour une semaine de rando en moyenne montagne comme le tour de l’Aubrac, la traversée des volcans d’Auvergne, du Massif des Vosges,  ou bien plus haut comme les tours des Ecrins, du Queyras, du Beaufortin, du Vieux Chaillol, du Mercantour, des glaciers de la Vanoise …Ouf!!
J’ai pensé qu’il fallait que nous sortions des massifs hexagonaux non par lassitude de leurs beautés mais pour taquiner d’autres sommets dans des conditions plus difficiles qui exigeraient de nous un dépassement tant physique que moral . N’est ce pas le lot des « Conquérants de l’inutile » aussi modestes soient ils?
Quand j’ai proposé à mes amis de tenter l’aventure du M’Goum , l’ascension du 2eme sommet de l’Atlas au Maroc couplée à quelques jours de randonnée dans l’eau, il se sont retenus de me demander si j’étais devenu fou mais au contraire m’ont manifesté un enthousiasme qui me surprit moi même. A tel point que de nouvelles participantes voulaient en être aussi comme Fati , Jeanne, ou Flore …      Si je suis rompu à l’organisation de ce type de séjours ici en France , j’ai tout de suite pris le parti de m’appuyer sur une agence locale pour une parfaite réussite de notre trek, bien m’en pris!    Je souhaitais traiter avec une agence à visage humain qui portait certaines valeurs même si l’expression de « voyages solidaires » est assez galvaudée, on peut s’interroger sur l’empreinte de nos passages dans des endroits reculés et essayer de les rendre utile à défaut d’en limiter l’impact . Nous n’avons pas été déçu de porter notre choix sur l’agence « Montagne Randonnées »  et je ne peux que louer les contacts que j’ai pu avoir lors de la préparation avec Chrystelle, patronne de l’agence . J’ai notamment apprécié sa capacité d’adapter notre séjour aux niveaux des participants en nous proposant de scinder le groupe en deux pour quelques jours .
Dernières infos pratiques : Passé 50 ans , on gagnera beaucoup à apporter son propre matelas auto gonflant qui viendra bien compléter les trop minces matelas de mousse , vos côtes vous en seront infiniment reconnaissantes . Dans un autre registre , il apparaît très clairement que la fin août n’est pas du tout la meilleure période pour ce genre de rando, nous le découvrirons très rapidement.
Il est temps de prendre l’avion …
 Ou de revivre le trek en cliquant sur l’image ci dessous sans omettre le son!!

Les Canyons du M'GoumLes Canyons du M’Goum

J1 Paris – Marrakech

L’avantage d’un vol direct est indéniable même si l’aéroport d’Orly grouille de monde ce 23 août . Certains d’entre nous profitent de ce vol sans histoire pour accumuler du repos en prévision des jours prochains. A notre arrivée à Marrakech, nous faisons connaissance de Lassen, notre cuisinier mais en fait bien plus que cela , j’y reviendrai.   

X30P9447    X30P9453

 Marrakech c’est un peu la région parisienne aux portes du désert : De luxueuses riads inaccessibles entourées de golfs qui sont une véritable catastrophe écologique et des rues envahies de masse de touristes en goguette et qui s’offrent des séjours sous le soleil à petits prix . Pas questions de mélanger les serviettes et les torchons tout de même . Finalement c’est Neuilly et la Courneuve réunies ici!!      Diner dans un bon petit restaurant de rue où nous faisons connaissances de notre guide Aziz. Nous ne profitons même pas de la fameuse  place « Jemaa el-Fna » ; trop de monde , trop chaud !

J2 Marrakech – Vallée Heureuse (Ait Imi)

Découvrir une randonnée à Sidi Mousa   Carte, profil altimétrique, fichier gpx.

Long transfert au cœur du Haut Atlas Central , c’est à partir de Azilal que nous rentrons réellement dans le territoire des Berbères de L’Atlas.

X30P9472    X30P9506

C’est à partir de Azilal que la route va serpenter de vallées en vallées en traversant des villages typiques faits de maisons en pisé .  Pour finir la journée une courte balade nous attend avec la découverte du grenier à grain de Sidi Moussa, dominant la vallée depuis un cône solitaire, classé à l’Unesco et qui était encore habité il y a peu.

Panorama3      X30P9553

 

X30P9556

Chance pour nous, nous pouvons le visiter. Avant de rejoindre notre sympathique gite d’étape, nous faisons une halte dans la maison de Lassen où nous est offert thé à la menthe, dattes , gâteaux et miel normalement réservé aux hôtes importants. A peine le trek commencé que ce moment restera pour moi un des temps fort de notre séjour  La maison de Lassen construite en hauteur est accueillante à l’image de sa charmante épouse et de sa belle sœur . Vraiment un moment unique !!Gite pour la nuit très confortable et tajine de légumes succulent nous mettent déjà dans l’ambiance….

X30P9566     X30P9568    X30P9569

J3 Ait Imi à Ikis Aross (2300m)

Découvrir une randonnée à Ait Imi    Carte, profil altimétrique, fichier gpx.

Nous voila d’attaque pour la première étape de notre trek .Nous faisons connaissance de notre équipe de muletiers,ils sont 5  qui nous précéderont tous les jours pour installer le campement et préparer le diner et souvent rigoler avec nous! On remonte une partie de la Vallée Heureuse, caractérisée par son fond verdoyant et se montagnes minérales.

X30P9582    X30P9591    X30P9597

L’eau est canalisée pour irriguer les vergers richement fournis. On traverse des villages ou plutôt des hameaux où de simples scènes de la vie quotidienne nous dépaysent terriblement comme ce linge séchant à plat sur les buissons, ces ouvriers fabricants des semblants de parpaing en terre pour bâtir des maisons et non loin d’où est prévu le pique nique du midi, une universelle partie de foot . 

Copie de X30P9601

                                                             X30P9610    X30P9619    X30P9620

Alors que nous devions pique niquer sur la place du village ,voila que la pluie s’invite à ce moment mal venu . Il n’en faut pas plus pour goûter au sec à l’hospitalité marocaine puisque nous trouverons refuge dans une maison dont on nous libère une pièce après une brève négociation par notre guide Aziz. Aziz est donc notre guide pour ce trek , il parle parfaitement le français et est toujours d’un calme olympien, il est aussi porteur de vraies valeurs dont l’une n’est pas des moindres dans le respect de tout ce qui touche aux parents. On apprendra beaucoup avec lui sur la culture « Berbère » qu’il revendique haut et fort.

X30P9624 X30P9629
Bien malgré nous nous serons l’attraction du village lorsqu’il s’agira de traverser un petit ru qui après l’orage s’est transformé en un torrent infranchissable à pied . C’est une bonne partie de rigolade quand chacun des 10 trekkeurs devront chevaucher la mule « transbordeuse » .

X30P9658 X30P9664 X30P9676

Alors que le chemin s’élève et que forcement les paysages deviennent plus « minéral » , nous n’aurons pas à nous plaindre de la fine pluie qui nous accompagne puisqu’elle nous offre l’occasion d’une mémorable pause dans une bergerie où le thé à la menthe est plus qu’apprécié .

X30P9682

Enfin nous parvenons à notre premier campement à 2300m d’altitude . Qui dit campement dit dormir sous la tente et dîner sous la tente mess , c’est le coté sympa de l’aventure tous ces repas pris ensemble à la lueur des frontales. Auparavant les filles auront été invitées à partager un moment  avec l’ensemble de nos hôtes et c’est au son des sérénades que le dîner  est ainsi  préparé .

X30P9685 X30P9709 X30P9707

X30P9708

X30P9713

J4 Ikis Arros au Plateau de Tarkditte (2900m)     

Découvrir une randonnée à Ikis Arros    : Carte, profil altimétrique, fichier gpx.

Aie aie aie !! C’est au réveil que l’on fait l’amer constat que l’on a plus vingt ans et qu’entre les cailloux bien sentis sous le maigre matelas et les contorsions pour sortir de la tente, se redresser pour affronter la première difficulté est la seule méthode qui vaille … Enfin qu’il disait !!

Copie de X30P9724 X30P9738

C’est à partir de là que notre groupe va se séparer, Jeanne et Flore ne supportant pas l’altitude vont se concentrer sur la vallée Heureuse et partir, accompagnées de Lassen,à la découverte des populations locales .
Pour les autres c’est le passage d’un col à 3300m d’altitude qui les attend puis une descente vers le refuge de Tarkditte au pied duquel nous installerons le bivouac mais que de péripéties d’ici là.
La première partie de l’ascension jusqu’à 3000m d’altitude se déroule plutôt bien. Notre groupe a une certaine habitude de ce type de rando et les 700m de dénivelé nous laisse dominer toute la vallée où nous avons passé la nuit . La pause est vraiment sympa à ce premier col.

X30P9743

Reste les 300 derniers mètres à franchir, là ça grimpe dur et seront pour moi un véritable calvaire pour atteindre le sommet .  Plus de souffle, obligé de m’arrêter tout les 30 mètres. C’est la deuxième fois que cela m’arrive passé les 3000m , la dernière fois lors de la montée à Adèle Planchard dans les Ecrins. Mon ami Frantz, comme il y a deux ans aussi , subit le même sort que moi tandis que nos autres compagnons auraient pu grimper jusqu’à 5000 , 6000 m sans difficulté.

X30P9754 X30P9758 X30P9762

Conscient de mes limites et m’inquiétant secrètement et surtout surtout ayant dépassé la limite d’age d’avoir à prouver quoique ce soit , parvenu au col à 3300m, je renonce à l’ascension du M’Goum le lendemain ; il culmine à 4060m et je n’ai pas envie de gâcher le plaisir de mes compagnons de route.                                                                                                                                                                                        La vue est sublime  avec le M’Goum en face nous et d’un coté la montagne ocre drapée de belles échancrures pourpre et de l’autre on aperçoit les paturages où de fins torrents n’en finissent pas de faire des circonvolutions et terme de notre « balade » du jour. 

                                                                   Copie de X30P9763    X30P9769 

 C’est donc une longue descente que nous abordons, l’estomac un peu sur les talons puisque Aziz nous informe que déjeunerons au bivouac….Grrrr!   Notre campement est installé dans un magnifique endroit au milieu d’un pâturage entouré de cours d’eau à mi chemin entre le refuge, qui portera rapidement bien son nom et une source.

Camp au M'Goum

Vers 15h00 un véritable déluge s’abat sur nous avec tempête de pluie puis de grêle, encore une fois mauvaise période que la deuxième quinzaine d’aout. La météo exécrable aura deux conséquences immédiates :mes compagnons renoncent à faire l’ascension du M’Goum le lendemain et la tente dans laquelle nous devions passer la nuit avec Frantz prend l’eau de toute part comme pour Gérard et Fati. Presque nos matelas flottent ils et nous incitent à un repli stratégique dans le refuge pour passer une nuit au sec. Si le refuge est sommaire , le repas du soir pris là fait figure de 3 étoiles!!

J5  Refuge Tarkditte à Olilimte (2400m)
Découvrir une randonnée Tarkdditte   Carte, profil altimétrique, fichier gpx.

C’est chouette , personne ne maugrée  d’avoir  renoncé à l’ascension du M’ Goum qui était pourtant un défi pour tout le groupe . Certainement le soleil qui inonde tout notre campement nous met il du baume au coeur ?

X30P9779  X30P9781  X30P9785

Nous traversons la très belle brêche aperçue la veille depuis le col et les couleurs offertes par la bentonite locale nous scotchent littéralement . Si nous partageons essentiellement avec Azi et Lassen qui est resté avec le filles , nous sommes des spectateurs amusés des jeux de taquins auxquels se livrent les muletiers. On aura aussi une pensée pour ces braves mules capables de porter 100kg de bagages en tout genre .   

X30P9798    X30P9794   X30P9793

  Puis à titre personnel , je me rassure complètement lorsque  j’arrive au point culminant de la journée à 3000m sans difficulté majeure surtout par rapport à la journée d’hier. 

X30P9807

En voila encore un souvenir impérissable que ce pique nique à cette altitude au col sans nom  et où notre chef cuistot  nous a préparé une assiette de crudité bien appétissante . Jamais on ne m’avait préparé à manger  à cette altitude de surcroit . Alors quand une bonne sieste vient couronner ce moment , il n’y a pas à chercher plus loin la définition du bonheur .

X30P9839

C’est par une longue descente que nous gagnons notre campement après avoir observé l’habitat éphémères des familles qui vivent de l’élevage et qui jalonnent le torrent qui descend directement des flancs du M’Goum . A partir de là , la nature de la randonnée va changer du tout au tout en pénétrant progressivement dans les Canyons du M’Goum.  

X30P9804 X30P9844 Copie de X30P9852

J6 Olilimte à l’entrée des gorges 

Découvrir une randonnée à Olilime  Carte, profil altimétrique, fichier gpx

Départ matinale pour ce qui sera la plus longue étape de note trek; pas moins de 25km. Des que l’on franchit la petite passe au bout de la vallée non loin de notre campement, c’est grand spectacle garanti.  Le sentier à flanc de montagne nous laisse entrevoir les premières cheminées de fées , il traverse un troupeau groupé autour d’une cabane d’été où s’établit une famille d’éleveur pour l’été.

X30P9855 X30P9868 X30P9877

Panorama2

Parvenu au lit du torrent nous sommes subjugués par les lieux , les appareils photos n’en peuvent plus de crépiter fascinés qu’ils sont par les « hoodoos » flamboyants . Aziz qui sait le long chemin qu’il nous reste à parcourir nous enjoint de poursuivre notre route et c’est toujours un arrache cœur de laisser de telles images derrière nous.

X30P9869 X30P9923 X30P9929

 

Panorama5

Il avait raison l’ami Aziz, le chemin n’en finit pas et jusqu’à la large vallée où nous rejoignons Jeanne et Flore , il est vraiment très sympa . On alterne les dénivelés avec la veste de pluie .Nos guides ont le chic pour nous dénicher des abris bien au sec pour pique niquer , c’est l’hospitalité marocaine qui s’exprime là .

X30P9959 X30P9976 X30P9980

 

X30P0017  X30P9994  X30P0022

Juste le temps d’une trop courte sieste que nous voila repartis, nous traversons de nombreux hameaux où des hordes d’enfants nous interpellent , le plus souvent avec les seules expressions qu’il semble connaitre en Français : bonbons , stylos… La tentation est grande de toujours donner même si nous savons que cela contribue à encourager la mendicité.  C’est toujours délicat ces affaires de moralité entre s’acheter une bonne conscience et ne pas faire preuve de compassion…  

                                         X30P0016 X30P0009 X30P0015
Finalement nos guides nous trouvent un hébergement pour la nuit en amont de l’endroit prévu tant la fatigue se fait sentir, nous leur en sommes extrêmement reconnaissants .

J7 1ere journée dans le canyon du M’Goum   

Découvrir une randonnée dans le canyon du M’Goum   Carte, profil altimétrique, fichier gpx.

Il se trouve que Flore et moi avons une certaine pratique de la marche dans les canyons (voir ici  ou  sans oublier ceux là)  et nous l’affirmons ici , les canyons du M’Goum  rentrent sans difficulté dans le top 3 de ce que nous avons pu parcourir de par le monde  . C’est aussi la plus belle journée du trek , un véritable enchantement . Une heure après le départ du bivouac chez l’habitant, nous voila à l’entrée des gorges qui impose le changement de chaussures pour marcher dans l’eau. 

X30P0051   X30P0057   Copie de X30P0055

Élément à ne pas négliger car durant 2 jours on va crapahuter dans le lit de la rivière constellé de cailloux qui ont la manie de rappeler à notre voûte plantaire qu’ils étaient là avant nous .       

                                                            X30P0081 X30P0076 X30P0152                   

Pfff , on va encore me dire que j’use et abuse de superlatifs mais quoi d’autre. Les photos pourraient se suffirent à elles mêmes. Evidemment je traîne en route et je suis souvent largué par mes amis qui suivent attentivement le guide . Je me retrouve parfois sans contact visuel avec le groupe et je peux à ce moment m’imprégner plus encore de la magie des lieux dans le silence retrouvé ; immenses parois de calcaire  ocre qui plus on progresse dans le canyon plus elles se retrecissent , à peine trois mètres de large à certains endroits . C’est la partie la plus technique car l’eau est plus profonde et surtout s’il advenait un orage les eaux pourraient subitement devenir folle sous le terme de « flash flood » bien connu des amateurs de canyoning.   

X30P0084

                                         X30P0159                                                                                    

 Cela n’empêche pas notre ami Lassen de faire le pitre et d’entraîner les filles dans les endroits les plus glissants . Cuisinier de son état il est en fait bien plus, il a toutes les qualités pour devenir un bon guide, attentionné qu’il est avec les uns et les autres et toujours à mettre une ambiance du tonnerre . Flore et moi avons bien sympathisé avec Lassen à tel point qu’il nous proposera une association financière pour développer un gite dans sa sympathique maison. Je connais bien la vanité des engagements dont on sait qu’ils ne résisteront au retour à la réalité de nos vies quotidiennes, c’est bien pour ça et surtout par respect pour Lassen que je me garderais bien de faire des promesses intenables.

X30P0082      X30P0081      X30P0102

X30P0066 X30P0129 X30P0145

La pose du midi est à l’image de la plus belle étape du trek : fabuleuse ! Imagine t on un gite au bord du canyon avec boissons fraiches , tables , chaises et comble du ravissement mise à disposition des matelas nocturnes pour une sieste d’anthologie.  L’après midi est à l’avenant avec encore des perspectives à rester scotchés sur place .

X30P0174

Me revient en mémoire ces villages de pierre perchés  qui se confondent avec les falaises sur lesquelles ils s’agrippent défiant une accessibilité improbable .                                          Nous ne sommes vraiment jamais seuls durant cette étape puisque le canyon reste une voie de communication ancestrale et nous croisons maintes attelages de mules et de leurs passagers dont certains vivent leurs dernières heures puisque ces chargements de moutons se verront sacrifier pour la traditionnelle fête de l’Aid el Kebir   .

X30P0142 X30P0135 X30P0164

 

X30P0161 X30P0173 X30P0190

 La journée s’achève chez l’habitant dans un gite qui depuis son promontoire offre une vue sur le canyon et la vallée verdoyante .

Panorama2.

C’est soirée dansante ce soir et au rythme des instruments improvisés comme des jerrycans  et des poêles ou autres ustensiles de cuisine, chacun y va de son pas de danse non pas du ventre mais de bonne humeur . Alors que je m’apprête à dormir à la belle étoile dans la cour du gite , voila que la pluie m’oblige à un repli stratégique dans la promiscuité collective . C’est aussi ça un trek au Maroc ou autre part d’ailleurs , c’est mettre à l’épreuve notre capacité à accepter des conditions inconfortables mais qui a coup sur nous laissent des souvenirs impérissables …

X30P0228

Journée 8 : 2eme jour de marche dans le Canyon et fin du treck

Découvrir une randonnée J2 dans les gorges   Carte, profil altimétrique, fichier gpx

Si la matinée nous offre encore des passages bien étroits , nous retournons progressivement à la vie humaine avec des traversées de villages typiques . Ici ce ne sont pas des sornettes d’affirmer que toute l’activité s’organise autour de l’eau . On y lave son linge , on joue dans l’eau, on la canalise pour mieux irriguer les cultures,  ici elle contribue à la prospérité de la région et comme ailleurs n’est pas toujours respectée.

X30P0283 X30P0261 X30P0254

 

IMG_1626 X30P0235 X30P0253

 

X30P0257

 

Alors que notre amie Emmanuelle  ne résiste pas à faire une partie de l’étape matinale à dos de mule . On la rejoint dans un village où elle a sympathisé avec un Mr centenaire entouré d’enfants bien veillants . Je ne sais pas , mais j’ai souvent l’impression que les pays du sud préservent plus les liens familiaux et en tout cas portent comme valeur le respect des anciens à moins que je ne me berce une nouvelle fois d’illusion.

X30P0277 X30P0248 X30P0271

Le dernier pique nique nous rappelle aussi que nous sommes dans le sud marocain et la chaleur nous accable passablement . Une dernière grimpette bien sentie et nous quittons le lit de la rivière qui nous a donné des moment inoubliables.

X30P0307 X30P0300

Nous avions fait le choix collectivement de nous offrir un gite confortable pour notre dernière nuit plutôt que d’infliger à notre squelette les derniers outrages. Douche , repas et dernière nuit confortable sont unanimement appréciés, nous recommandons vivement ce gite d’étape : Le Calme , le bien nommé ! ( 31°23’54″N, 6°08’21″W).

IMG_1631

 

X30P0313

 

Journée 9:  Ouarzazate -Marrakech

On quitte « Le Calme » pour retrouver l’agitation de la ville .     

IMG_1639 IMG_1648

 La descente vers Ouarzazate depuis le gite nous permet de découvrir la Vallée des Roses. La vallée est ici plus large et si à cette époque de l’année les rosiers sont vierges de toutes fleurs , on imagine aisément les senteurs qui doivent la parfumer . A l’origine , les rosiers étaient plantés pour protéger les cultures des chèvres vagabondent, c’est devenu une désormais une véritable industrie. On aperçoit aussi de jolis village de pierre .

IMG_1656

Une fois passés Ouarzazate , aux portes du désert , la longue route pour rejoindre Marrakech ressemble  presque à un reportage des  « Routes de l’impossible ». Moins par le fait que l’on traverse tout l’Atlas par un col en altitude que par la dangerosité qu’elle représente . C’est simple, par trois fois au moins nous avons échappé à  un accident grave , incroyable !! C’est soulagé que nous parvenons enfin à Marrakech . Et c’est plus tranquillement que le lendemain nous embarquerons pour notre voyage retour. Comme le groupe se retrouve sur 3 avions différents  Lassen dans son extrême gentillesse dépose chaque groupe à l’embarquement.
Ce fut une belle aventure et le confort improbable fut vite oublié pour garder en mémoire ces moments uniques de convivialité , ces paysages somptueux en altitude , ces marches dans le canyon inoubliables .
A très vite sur les chemins de la terre …

 

                                                                                                                 

 

 

 

Par rafa7722 le 17 février, 2018 dans carnet de route
1 commentaire

14 juillet 2017

Prague , itinéraires particuliers !

 

IMG_1525

C’était dit ! Lors de notre tour de l’Europe en 2014 , de toutes les villes visitées Prague fut celle qui nous laissa le meilleur souvenir . D’abord et indéniablement pour les beautés architecturales pour peu que l’on apprécie et le baroque et le style « Art Nouveau »,  que pour l’art de vivre ensuite . Curieux mélange au coeur de l’Europe centrale entre la préservation de l’environnement à l’image des nombreux parcs de la ville,  qui n’est pas sans rappeler l’Europe du nord, et celle du sud avec ses terrasses accueillantes et sa vie nocturne débordante . Des lors il était sur qu’à la moindre opportunité , nous reprendrions l’avion pour cette destination à la fois si proche et si dépaysante.

L’avantage d’une seconde visite , est qu’elle permet de s’éloigner des circuits classiques parcourus en 2014. Attention par classique , je n’entends pas critiquer ceux qui s’y adonnent car ils sont pratiquement incontournables notamment pour une première visite comme ce fut notre cas en 2014.

Chance pour nous d’avoir loué un superbre appartement dans un quartier résidentiel de Prague, idéalement situé aux portes du très beau parc de « Riegrovy Sady » et non loin du Musée Nationale de Prague et sa station de métro . J’ajoute à ce paragraphe des infos pratiques que nous étions à deux pas d’un petit supermarché bien achalendé de  la chaine de magasins d’alimentation Albert .

LIRE la SUITE

Par rafa7722 le 14 juillet, 2017 dans carnet de route
Pas encore de commentaires

13 juillet 2017

Incredible India

 

Ce diaporama résume le très beau tour du Rajasthan que nous avons eu la chance de parcourir en 2006 .
Je n’ai pas rédigé à l’époque d’article au fil de l’eau. Cependant mes souvenirs sont intactes, comment en serait il autrement dans ce pays dont on dit que l’on tombe sous le charme immédiatement ou que l’on prend le premier avion dans l’autre sens dans le cas contraire.
On pourra avantageusement me joindre notamment pour obtenir les coordonnées de notre sympathique chauffeur .
Pour bien apprécier la vidéo, n’omettez pas de mettre le son .

Par rafa7722 le 13 juillet, 2017 dans carnet de route
Pas encore de commentaires

12 juillet 2016

Le Sultanat d’Oman : « Le secret le mieux gardé d’Orient ! »

 

 

My Ript Page

Le Sultanat d’Oman ?

Le Sultanat quoi ? C’est où ça le Sultanat d’Oman ? Mais ce sont des Islamistes là bas ? Tu vas y faire quoi là bas, y a que des cailloux dans ce pays? Je ne compte plus les fois où j’ai dû répondre à ce type de questions par curiosité le plus souvent , par ignorance feinte parfois.  Coincé par les exubérants Emirats Arabe Unis au nord et par le magnifique mais dangereux Yémen au sud , c’est vrai que ce petits pays d’à peine 4 millions d’habitants est assez peu couru des voyageurs ; dommage et tant mieux. Dommage car comme nous le découvrirons au fil des jours , le Sultanat mérite vraiment que l’on s’y attarde et tant mieux pour ce qu’il offre de solitude et d’endroits magnifiquement sauvages pour peu que la contemplation fasse partie des critères de découvertes sans qu’il soit exclusif de rencontres extraordinaires.En effet de l’Afrique du Sud à Venise , de la Thaïlande à l’Ouest Américain jamais nous n’avions vécu de par le monde un accueil si constamment chaleureux .  Ajouté à cela que se rendre dans un pays musulman dans la période trouble que nous traversons n’est pas inutile pour mieux comprendre les soubresauts du monde bien qu’en Oman nous soyons aux antipodes du fanatisme religieux. Un grand merci à Françoise , rencontrée sur le forum du routard « Oman » et qui nous a fourni des traces gps sans lesquelles nous n’aurions pu entreprendre une traversée intégrale du désert des Wahibas et aussi une super adresse de restaurant à Mascate.Merci encore!

A nos amis Nicole et Alain grands voyageurs devant l’éternel, qui non contents de nous avoir expédiés il y a quelques année au Sri Lanka , ont été de précieux conseils pour ce nouveau périple , j’adresse mes remerciements les plus forts et les plus chaleureux.

Lire la suite …

Par rafa7722 le 12 juillet, 2016 dans carnet de route
Pas encore de commentaires

1 janvier 2016

Ouest Américain 2015

 

« Le Voyage, comme l’Amour, représente une tentative pour transformer un rêve en réalité . »


Alain de Botton

 

My Ript Page

Trois ans !!
Trois ans déjà que nous n’avions foulé les terres de l’ Ouest Américain . Elles nous manquaient depuis notre traversée des Etats Unis du nord au sud , des Rocheuses Canadiennes au désert du Nouveau Mexique . Oh certes la vie nous gratifia encore de beaux moments de découvertes aussi bien en Afrique du Sud que sur des chemins plus culturels lors d’un Tour de l’Europe .
Pour cette quatrième incursion , nous souhaitions découvrir des endroits inconnus de nous mais indissociables de l’histoire et de la culture de l’Ouest Américain mais aussi aller plus loin, de façon plus engagé, dans l’Ouest que nous connaissions déjà et dont nous ne nous lassons pas d’en gouter tous les plaisirs !!
Très rapidement pour satisfaire notre soif de nouvelles découvertes , de nature préservée, d’havres de paix ,de paysages variés , nous convenames que l’Etat de l’Oregon méritait bien plus qu’un passage rapide , bien nous en pris . Bien modestement il nous parut que d’intituler les 19 jours passés à parcourir l’Oregon « Sur les traces de Lewis et Clark » était une belle façon de rendre hommage à la première expédition terrestre qui traversa les Etats Unis et qui trouva son terme sur la cote pacifique de l’Oregon d’aujourd’hui.
A ce propos je recommande la lecture de cet excellent  article.
Apres un bref passage dans l’Idaho et le nord de l’Utah rejoindre le sud du même Etat , Le Nouveau Mexique , le Nord de l’Arizona et les parcourir à la recherche de lieux insolites , merveilleux , difficiles d’acces par les chemins de traverses de surcoit c’est l’assurance d’aller au bout de ses rêves et en tous cas  » Au bout des pistes !! ». Tel est le nom que nous inspira l’élaboration de cette seconde partie de notre voyage qui nous conduira de Salt Lake City à Phoenix .

Lire la suite

Par rafa7722 le 1 janvier, 2016 dans carnet de route
4 commentaires

31 décembre 2015

Sur les traces de Lewis et Clark ou la découverte de l’Oregon

Copie de DSCF9500
Peu d’endroits nous ont été donnés d’apprécier une nature si variée et hautement préservée que l’Etat de l’Oregon . Lorsque l’environnement est ainsi respecté au point d’en être institutionalisé forcément on évolue dans  un cadre vraiment enchanteur . Que soit sur La Columbia River , parcours historique de Lewis et Clark, que dans la ville la plus importante de l’état : Portland . Ce que démentira pas la cote Pacifique ou le sublime « Crater Lake » . Poursuivre vers nord au travers la foret et les zones volcaniques autour de Bend ajoute une dimension sauvage à cette découverte . Bien entendu  Smith Rock State Park et Painted Hills sortent du lot mais finir ce tour de 19 jours  par les Wallowas et donc les Hells Canyon à l’extrême nord-est  n’est pas en reste non plus .

Finalement sans l’avoir prémédité nous aurons visité ce que d’aucuns appellent  les 7 merveilles de l’Oregon . La carte , qui s’étend jusqu’à Salt Lake City , n’est pas inutile pour qui souhaite nous suivre sur ce parcours .

Lire la suite

Par rafa7722 le 31 décembre, 2015 dans carnet de route
9 commentaires

30 décembre 2015

« Au bout des Pistes. » De Salt Lake City à Phoenix, Arizona.

 

CBS (2)

Après trois voyages dans l’ouest Américain (2007,2009,2012) , nous souhaitions découvrir des lieux plus reculés ,plus difficiles d’acces ,pour tout dire plus engagés tout en nous garantissant une sécurité indispensable. Ici , je suis vraiment heureux de partager avec le plus grand nombre sur ce blog , les richesses naturelles que recèlent les Etats traversés . Bien entendu en premier l’Utah avec ses innombrables parcs nationaux de renommés mondiales , de ses parcs d’Etat qui n’ont rien à envier à leurs grands frères , le Nouveau Mexique ensuite  dont j’avais vanté , lors de notre voyage 2012, toutes les qualités et les surprises qu’il cachait loin de l’image désertique qui l’accompagne parfois et enfin l’Arizona dont la simple évocation du nom symbolise toute la légende de l’Ouest Américain .

Je remercie chaleureusement  mon ami Jean Philippe dit « boncampeur » dont nombre de spots décrits ici sont des simples copier-coller , sans honte ,de lieux qu’il a parcouru en famille lors de son périple 2013 . A l’inverse  et sans concertation , je le précéderai de quelques jours sur beaucoup d’endroits communs lors de nos voyages 2015. Que ce soit à Yant Flat , Toroweap ,Grand Canyon Rim North , Coyotte Butte South et White Pocket ou encore Ah Shi Slé Pah , King of Wing,tant de magnifiques endroits dont je m’empresse avec émotion et enthousiasme de vous faire découvrir et pourquoi pas redécouvrir .
La carte interactive du parcours est toujours un atout pour mieux saisir l’articulation du circuit , je vous la livre ci dessous .

Lire la suite.

Par rafa7722 le 30 décembre, 2015 dans carnet de route
14 commentaires

26 avril 2015

L’Europe !! A notre tour !!

 

My Ript Page

 

« La pureté de la race n’existe pas . L’Europe est un continent de métis énergétiques «  

 Herbert Fisher

 

Ah notre si vieux continent !!
Au magnifique Ouest Américain dont je ne me lasse pas d’en conter ici la magie , j’oppose aujourd’hui  un tour de l’Europe par quelques villes emblématiques . J’aurais pu tout aussi bien intitulé ce voyage « Tour de l’Europe des villes romantiques  » y compris dans sa partie Hanséatique…

Ces villes ,façonnnées par des siècles d’histoire , nous ont légué des trésors d’arts , d’architectures , de musiques , de peuples que je vous propose  modestement de découvrir et comme toujours ici avec nos émotions , nos coups de coeurs mais aussi nos intérrogations.

Avertissement: Si l’on juge que les photos d’illustrations font la part belle aux édifices religieux , que l’on se rassure . Il ne s’agit pas d’une forme quelconque de prosélytisme loin s’en faut  mais bien la démonstration du poids de la religion dans l’histoire des villes visitées . Pas de chance: Dans beaucoup de villes , nombre d’édifices étaient en travaux , ce qui ne facilitait guère la prise de photos , veuillez m’en excuser .
Blog pratique : La carte interactive ci dessous peut être agrandie comme une quelconque carte Google Maps … En cliquant sur le nom de la ville ci dessous , on accède directement à l’article la concernant . Chaque ville a sa propre galerie photos symbolisée par un appareil photo , il suffit de cliquer dessus pour les visualiser (en construction) . Dans chaque ville on trouvera une brève description de l’hébergement retenu , ce dernier faisant à nos yeux partie  intégrante des éléments du voyage  et aussi des remarques si nécessaires sur la vie pratique .
Bonne lecture !!

Carte Interactive de notre tour de l’Europe!!


Afficher tour de l’europe sur une carte plus grande

LYON :La Capitale des Gaules

MILAN : Le balcon des Abruzzzes

VENISE: L’Ile enchantée

SALZBOURG: Le Génie de Mozart

VIENNE: L’Impérial

PRAGUE: La ville au cent clochers

BERLIN : La ville de tous les possibles

BRÊME: L’Hanséatique

AMSTERDAM: La Venise du Nord

BRUXELLES : Capitale de l’Europe

 

Par rafa7722 le 26 avril, 2015 dans carnet de route
Pas encore de commentaires

25 avril 2015

Lyon , Capitale des Gaules !

Panorama

Première ville de notre long périple autour de l’Europe , ce fut aussi la plus longue étape en km parcourus . Nous aurions pu tout aussi bien rejoindre l’Italie en passant par Genève mais nous souhaitions revoir cette magnifique ville aux beaux jours apres avoir  participé à grande la manifestation hivernale qu’est  Lyon Lumière .

Par rafa7722 le 25 avril, 2015 dans carnet de route
Pas encore de commentaires

12345

Location villa tilapia au S... |
Grenoble, perle du Dauphiné |
Gares de France et ailleurs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location maison à 300 m de ...
| Rendez-vous à Namuncha
| New Zealand, oh yeah!